Alimentation et cultures numériques: une soif sociale et politique

Les mutations culinaires de ces dernières années, évoquées par Hebel et Mathe, ont mis en lumière des désirs nouveaux quant à l’alimentation des individus dans les sociétés occidentales, caractérisés par une production locale, de qualités souvent biologiques et globalement tentant de s’éloigner des industries dominantes de l’agroalimentaire et de leurs déviances. La standardisation des plats et des modes de consommation mêlés aux crises identitaires de notre temps auraient participé à l’ancrage social et culturel nouveau de la nourriture dans une démarche nationaliste, ou du moins chauvine. Lire la suite de « Alimentation et cultures numériques: une soif sociale et politique »

Publicités

De l’hédonisme culinaire à la française à la culture food globalisée : une évolution plurielle

Beaucoup de tendances m’interpellent sur les réseaux sociaux. Mais il y a en a une en particulier, traversant le temps, les sociétés et les cultures, qui m’intéresse aujourd’hui : la nourriture. Ou plutôt, l’art de la table. Mon hypothèse ? La cuisine est bien régie par un ordre social, culturel et pas seulement biologique. Et la tradition culinaire française, hédoniste, se doit bien d’évoluer avec son temps : celui de l’ouverture.

Lire la suite de « De l’hédonisme culinaire à la française à la culture food globalisée : une évolution plurielle »